Les archives des Bulles

Pour le refinancement de l’enseignement

vendredi 7 mai 2004, par François Schreuer

Il y a trois ans, le gouvernement arc-en-ciel avait joué à nous faire croire que l’enseignement était l’une de ses priorités. Il s’agissait, à l’époque (on parlait des accords SteThérèse/StPolycarpe/StBoniface), de partager les fruits de la croissance. On avait donc décidé de faire la réforme fiscale (tout de suite) pour, grosso modo satisfaire les riches. On avait aussi décider de promettre que plusieurs années plus tard, on réinjecterait de l’argent (une fraction de la somme allouée à la « réforme fiscale ») dans les communautés (et donc dans l’enseignement).

Plusieurs années plus tard (c-à-d maintenant), les derniers sceptiques (ou les plus furieux zélateurs de l’arc-en-ciel) ne peuvent qu’admettre que l’enseignement aura encore besoin d’argent et que les accords hagio-dénommés précédemment cités n’ont en rien constitué en refinancement de l’enseignement. Tout ça pour dire que le conseil d’administration de l’ULB vient de lancer une pétition pour remettre cette revendication sur la table. Si vous avez un moment, allez jeter un oeil.