Les archives des Bulles

Le coût de la guerre en Irak et autres dépenses inutiles

dimanche 25 juillet 2004, par François Schreuer

En exergue, une citation d’Eisenhower (dont le moins qu’on puisse dire est qu’il savait de quoi il parlait) :

Chaque fusil qui est fabriqué, chaque vaisseau de guerre qui est lancé, chaque missile qui est tiré, représente en fin de compte un vol de ceux qui ont faim, de ceux qui ne sont pas vêtus.

Passons sur le côté social à bon compte de ce type de déclaration que les gens de droite (le brave Eisenhower, fût-il intelligent et modéré, restait républicain) n’ont généralement pas de mal à faire.

De quoi s’agit-il ? D’un site web — costofwar.com — qui prétend estimer le coût de la guerre en Irak, puis comparer la somme obtenue (qui évolue en permanence) à quelques dépenses sociales. Quand je l’ai visité, le montant calculé par le site s’élevait à $124,439,365,401. Il me semble que la caractère édifiant de cette petite animation javascript vaut la peine d’en faire la pub.

Cela dit, l’exercice pourrait être transposé, assez facilement, au hasard..., à la dette de l’état belge. C’est vrai que ça serait un rien démago mais ça aurait sans doute son petit succès. Mais trêve de mauvaise fois, les F16 et autres oripeaux du même acabit ne représentant sans doute qu’une petite partie de la dette.