Les archives des Bulles

Le viaduc de Millau, « chef d’oeuvre du savoir faire français »

lundi 13 décembre 2004, par François Schreuer

En plus de permettre à des webmestres amateurs de se purger de leurs humeurs, les blogs servent de temps en temps à relayer des infos qui mériteraient une plus grande publicité. Le post qui suit rentre dans cette catégorie.

Le président français inaugurera demain ou après-demain le viaduc de Millau (oui, c’est de là que viens José Bové, mais ça n’a rien à voir avec ceci), gigantesque ouvrage d’art, aux proportions invraisemblables, permettant à une autoroute de franchir une vallée dans le sud de la France.

L’info intéressante, c’est que ce viaduc, qui est partout présenté (et les médias français ne s’en privent pas, on le comprends) comme un emblème du savoir-faire français, une réalisation magistrale de la société Eiffage, etc etc, est en fait partiellement l’oeuvre d’un bureau d’étude belge. C’est en effet la société liégeoise Greisch — que les liégeois connaissent bien pour avoir réalisé, entre autres choses, le pont de Wandre et le pont autoroutier de la liaison E40-E25 — qui a mis au point la technique du « lançage » (consistant à pousser au dessus du vide, à l’aide de verrins hydrauliques, le tablier du pont préalablement assemblé sur la terre ferme), soit un des éléments les plus délicats de la construction.

Seulement, par contrat, cette société s’est engagée à ne pas revendiquer son travail et à laisser les entreprises françaises aller se montrer sous les projecteurs. Rien de très grave — l’info reste accessible. Il n’empêche que c’est pas extrêmement élégant de la part des français.

Messages

  • La France est le pays où les ascenceurs, les grues et les passerelles
    de tous genres s’effondrent plus qu’ailleurs. Ils ont besoins du soutien
    d’autres pays pour redorer leur blason... et assurer aux usagers du viaduc
    de Millau une certaine sécurité.
    Voil

  • A l’heure de l’Europe, quelle heure est-il ?
    Quand donc la gloire de la France sera-t-elle partageable ?

    • On sait depuis longtemeps que la France n’est pas partageuse
      , arrogante et mesquine, Les politiciene français se croient
      le centre du monde, déja pendant la guerre quand de Gaulle
      parti de France en tant que colonel est arrivé à Londres
      transformé en général, exigeant au Nom de la France, le sac, les
      poires et la ficelle, se brouillant avec Churchill qui l’avait
      acceulli et aidé, haïssant l’Amérique et réclamant une place
      pour la France lors de la signature de la capitulation nazie
      Courant à Bonn lécher les bottes d’Adenauer. C’est cela la
      mentalité française, en haut lieu, Ils viennent se faire
      soigner en Belgique, pour les études c’est la même chose, hier
      j’entendais un père français féliciter la Belgique pour son
      université vétérinairen 45% de belges et 55% d’étrangers dont la
      majorité est française, on n’en pas encore fini avec eux !!

  • Le bureau Greisch est une société belge basée à Liège. http://www.greisch.com/

    Il faut donc y inclure le savoir belge également... Cependant, je reconnais qu’il est bien triste qu’un tout grand pays comme la France (avec ses élites à la Centrale, à la Mine et à ses Ponts et Chaussées) ait encore besoin d’un tout petit pays comme la Belgique pour parvenir à ses fins en matière d’ouvrage d’art.

    En 1999, préalablement aux appels d’offre, une association de constructeurs métalliques français, a demandé au bureau Greisch d’étudier la faisabilité de la construction du viaduc avec un tablier métallique et de développer une méthode de construction qui rendrait cette solution concurrentielle. A l’issue de cette étude, le bureau a proposé la méthode de mise en place du tablier par lançage.

    Face à l’audace de la proposition, seule l’entreprise Eiffel construction métallique du groupe Eiffage s’est dite prête à relever le défi et elle s’est attachée les services du bureau Greisch pour proposer cette solution à l’état français lors de l’appel d’offre pour la construction et la concession lancé au printemps 2000. Le groupe Eiffage a ainsi remporté le marché avec comme objectif de construire l’ouvrage en un temps record, à savoir 39 mois. C’est au premier semestre 2001 que le bureau Greisch a entrepris pour le compte de Eiffel les études d’exécution de l’ouvrage.

    La mission du bureau d’études Greisch comprend :
    # les études du viaduc en exploitation ;
    # la conception et l’étude de la méthode de construction, y compris le dévelopement et la mise au point des apparaux de montage ;
    # les calculs d’ensemble de toutes les phases de construction, pour lesquels les effets de vent sont prépondérants, et tous les calculs spéciaux de structure ;
    # le dimensionnement et les plans de tous les ouvrages métalliques ;
    # l’assistance en cours de construction, particulièrement lors des opérations de lançage.

  • Plus chauvin qu’un Français, ça n’existe pas, sauf peut-être deux Français
    Quand Louis Ocana gagnait une course, il était Français, mais Espagnol quand il perdait ; même chose en tennis:Marie Pierce quand elle gagne, Mary quand elle perd.Les Français ont toujours voulu s’approprier nos gloires Belges comme Brel,Eddy Mercx, Raymond Devos,Christine Okrent, Olivier Minne, Annie Cordy et j’en oublie surement.Si vous voulez faire du commerce rentable, achetez des Français pour ce qu’ils sont vraiment et revendez-les pour ce qu’ils croient ou prétendent être
    Un Belge fier de l’être

    Voir en ligne : viaduc de Millau

  • c’est un blog Belge, ou quoi ??

    Pas de quoi en faire tout un plat.

    Il y avait aussi des travailleurs marocains, sur le chantier.
    Et le Maroc ne vient pas en faire une crise.

    C’est un chantier titanesque, et l’on félicite le savoir-faire humain, c’est tout.
    Tout le monde sait très bien qu’un chantier comme celui-ci mobilise des technicités de tous bords.

    C’est simplement la France qui est l’instigatrice du projet, qui l’a mené à bien et au bout.

    Et félicitations à tous ceux qui y ont participé.

    • c’est un blog Belge, ou quoi ??

      Hum, bonne question. J’avoue que je ne me suis jamais posé de question sur la nationalité de mon blog. Bon, son auteur est belge (c’est en tout cas ce qui est indiqué sur sa carte d’identité). Mais celà est-il contagieux ? Je n’en sais rien.

      Ah oui, le truc qui m’a fait tiqué, c’est évidemment le contrat qui imposait à l’entreprise belge de ne pas la ramener, pour préserver la fierté française. Rien de grave, bien sûr.

      F

  • Rendons à César …

    Mis à part l’architecte anglais Foster qui a fait que ce soit beau,
    mis à part les ingénieurs belges de Greisch qui ont fait que ça puisse tenir,
    et mis à part les travailleurs marocains qui l’on monté,
    c’est quand même surtout des français qui roulent dessus !

    Happy end ! Les prouesses techniques du bureau d’études Greisch, à Liège, viennent d’être reconnues.

    L’ingénieur Vincent de Ville de Goyet (Bureau Greisch de Liège) a reçu le prix de l’Association Française de Génie Civil 2004 pour son « travail personnel exceptionnel dans le domaine scientifique ou technique ». Il était responsable des études spéciales pour le viaduc de Millau.

    L’International Award of Merit in Structural Engineering 2005 de l’International Association for Bridge and Structural Engineering (IABSE) a été décerné à Jean-Marie Crémer (bureau Greisch)« pour des contributions exceptionnelles dans le domaine de l’ingénierie civile, notamment pour des développements utiles à la société ».

  • Pfiuuu on s’en prend plein la guele ! Dites une tite question... Vous pensez pas que vous réagissez comme tout ces abrutis qui disent que les américains sont des cons, que les suisses sont lent et que les belges sont pas très fute fute(ok j’avoue attaque personnelle :) ?
    Non mais faut arrêter hein ! Si on se rend pas compte que 100 personnes n’ont pas forcemment les mêmes pensées et mêmes idéologies que 60 millions bonne chance pour le futur...

    (Bonjour hfr au passage ! :)

  • Peut-être un peu tard pour répondre ! Il me semblait bien que ce viaduc était trop bien pour n’être que franco-français. Mais y en a plus qu’assez des gargarismes autoglorifiants français ! Mon Dieu, que ferait donc le Monde sans la France ? Et on nous a souvent répéter, jusqu’à saturation, que Dieu était français !!

  • Il est peut être un peu tard pour réagir à cet article... J’ai une question pour les auteurs du message sur le viaduc de Millau ; "chef d’oeuvre du savoir faire français". J’aimerais savoir comment être sûr que la société Greish a bien participé au projet. Quelles sont vos sources ? J’aimerais également savoir qui aurait demandé à ce que cette société belge ne soit pas mise en avant : le ministère de l’Equipement et des transports, Eiffage ? Là aussi j’aimerais connaître vos sources pour vérifier les informations.
    Je vous remercie.
    Amandine (amandine.yannick@wanadoo.fr).

  • Bonjour !

    Même question ... tardive qu’Amandine : comment et d’où sort l’info que contractuellement, il était "interdit" que Greisch apparaisse ?

    Si c’est délicat, je veux bien une réponse en MP via mon mail contact[at]phauto[point]info

    Cette précision m’intéresse : j’écris un article sur le bureau Greisch.
    Merci d’avance