Les archives des Bulles

Le tourisme fiscal n’est pas encore une maladie honteuse

samedi 4 juin 2005, par François Schreuer

Ce samedi, la joueuse de tennis belge Justine Henin-Hardenne a gagné son énième tournoi du Grand Chelem en étrillant la franco-américaine Mary Pierce en finale du tournoi de Roland Garros. J’avoue que j’ai regardé la fin du second set et un morceau de la cérémonie protocolaire qui a suivi.

Ca m’a donné l’occasion de constater qu’à ce triomphe annoncé assistaient plusieurs éminences politiques et royales « représentant » (je suppose) la Belgique, dont le premier ministre Guy Verhofstadt.

A la base, je trouve déjà ça un peu ridicule de voir les hommes politiques se presser dans les tribunes sportives — en tennis, c’est assez nouveau, mais en football, c’est un phénomène séculaire — les jours de succès, histoire de montrer leur tête sur les petits écrans, probablement. C’est comme ça qu’on fait des voix, paraît-il, même si je n’ai jamais compris pourquoi un opportunisme si manifeste pouvait d’une quelconque manière susciter l’adhésion des foules.

Dans le cas présent, je trouve ce suivisme carrément obscène. C’est qu’il y a quelques mois, mon lecteur, tu le sais sans doute, ladite Justine Henin-Hardenne a trouvé bon d’aller s’établir dans la principauté de Monaco, paradis fiscal bien connu pour son taux d’imposition sur le revenu de 0 %. Et Justine Henin-Hardenne a pris cette décision après avoir, durant de longues années, largement bénéficié des structures d’encadrement publiques mises en place par la Communauté française de Belgique. Bref, le premier ministre d’un état démocratique se déplace à l’étranger pour aller applaudir une personne qui, par son comportement, fait un bras d’honneur magistral à la collectivité. C’est vrai que lui comme ses collègues ministres ou présidents de parti sont loins d’être les seuls à s’abaisser à ce genre de comportement, mais j’ai la faiblesse de croire qu’on peut attendre des personnes investies de responsabilités politiques une éthique sociale un peu plus développée que la moyenne.

Quelle crédibilité les pouvoirs publics ont-ils encore quand, par la voix de ce même premier ministre, ils affirment vouloir combattre la fraude fiscale ? Peut-on imaginer signal plus désastreux dans un pays où la fraude fiscale reste de toute évidence un sport national ?

Quant à Justine Henin-Hardenne, elle a beau avoir le plus beau revers décroisé du circuit féminin, cet atout ne pèse pas grand chose me semble-t-il face à la pauvreté dont elle fait étalage dans son petit discours final, en commençant, mécanique bien rodée comme à l’accoutumée, par remercier... les sponsors [1] (les siens, ceux du tournoi ? je ne sais pas, tous sans doute) qui ont permis à ce bel événement d’exister (et à la gagnante d’empocher un chèque faramineux, de l’ordre du million d’euro). À avoir intégré à ce point la perversité décérébrante du système, on dirait que son but dans la vie est de se tranformer en la meilleure publicité vivante possible. Quelle tristesse !

Notes

[1A noter, un truc rassurant : malgré le prix des places dont on peut sans doute déduire que le niveau social moyen des spectateurs est franchement élevé, il s’est trouvé un bon paquet de monde pour siffler cette allusion à ses sponsors. La résistance à l’agression publicitaire prende de l’ampleur, c’est chouette.

Messages

  • Effectivement c’est à vomir... Surtout que la
    Belgique n’applique pas l’aberrant impôt sur la
    fortune (aberrant parce qu’ayant des effets néfastes
    précisément sur l’évasion fiscale, pas sur le principe).

  •  :-) J’apprécie le "mécenique bien rodée" du dernier paragraphe, ce ptit lapsus (?) se fonde assez bien dans le texte..

    J.

  • Je suis entièrement d’accord avec toi (j’avais d’ailleurs écrit un billet à ce sujet sur mon blog), et le plus pathétique c’est la presse qui ne cesse de parler de "notre petite Juju" comme d’un modèle pour tous.

    A vomir ...

    Voir en ligne : Juju à Monaco

  • Entièrement d’accord, et comme tu le dis beaucoup sont prêts à passer l’éponge parce que c’est une sportive de haut niveau et qui gagne.

    Voir en ligne : Quand Justine lobbe les impôts ou vous n’aurez pas ma liberté de lifter

  • Quelque chose me choque... l’évasion fiscale est un délit pénal et une fraude consistant à échapper à l’impôt en dissimulant des revenus et en les faisant disparaître dans un pays étranger à son lieu de résidence. Le fait de s’établir à Monaco ne constitue pas ce délit puisque la personne change de résidence et donc ne bénéficie plus des avantages liés précisemment à son ancien lieu de résidence.

    Accuser quelqu’un d’un délit alors qui ne le commet pas me semble tomber sous le coup de la loi par contre.

    Un citoyen doit respecter la loi. Le réflexe face à une pression fiscale trop dure peut être de la violer et là il s’agit d’une fraude. Par contre, décider que l’on n’est pas d’accord avec un système politique et s’expatrier est une liberté.

    De plus, un calcul rapide, basé sur l’estimation des revenus de Justine Henin entre son début de carrière et la fin de sa résidence d’il y a quelques mois, me permet de dire qu’au vu de son taux d’imposition, elle a très largement remboursé les aides reçues lors de sa formation sportive à son pays d’origine.

    On peut être d’accord ou non sur les montants gagnés par un sportif de haut niveau, mais Justine Henin a quand même également le mérite de gagner son argent sur la base de son seul travail, en ayant fait de durs sacrifices personnels, sans exploiter des employés sous payés, sans spéculer sur des valeurs mobilières fictives et ceci sur la base d’une carrière qui sera courte et qui peut être interrompue à tout moment par une blessure ou autre.

    • Salut,

      l’évasion fiscale est un délit pénal et une fraude consistant à échapper à l’impôt en dissimulant des revenus et en les faisant disparaître dans un pays étranger à son lieu de résidence.

      Ah bon ? Evasion fiscale est un terme juridiquement défini ? Quel terme utiliseriez-vous alors pour désigner le fait de s’installer dans un paradis fiscal dans le but évident de payer moins d’impôts ?

      Le fait de s’établir à Monaco ne constitue pas ce délit puisque la personne change de résidence et donc ne bénéficie plus des avantages liés précisemment à son ancien lieu de résidence.

      A cet égard, le moins qu’on puisse dire est que la loi est mal faite. La répression de la délinquance financière (et oui, il me semble parfaitement légitime d’inclure sous ce terme le fait de soustraire la part de ses revenus qui revient légitemement à la collectivité en faisant appel aux services d’un état voyou comme Monaco) reste quasi nulle. Tout comme est gravement inadmissible la tolérance dont nos états « démocratiques » font preuve depuis des décennies à l’égard des paradis fiscaux.

      De plus, un calcul rapide, basé sur l’estimation des revenus de Justine Henin entre son début de carrière et la fin de sa résidence d’il y a quelques mois, me permet de dire qu’au vu de son taux d’imposition, elle a très largement remboursé les aides reçues lors de sa formation sportive à son pays d’origine.

      Je trouve que ce raisonnement n’est pas soutenable. L’« échange » entre les pouvoirs publics et les citoyens est loin d’être uniquement et mécaniquement monétaire — il y a aussi une dimension de solidarité, de redistribution sans laquelle aucune communauté humaine ne peut exister. Ce n’est pas un prêt qu’on a fait à Justine Henin, on lui a donné la possibilité de développer son talent. Il se trouve que son talent est extrêmement bien rémunéré par le marché mondial du sport, mais si elle avait été une escrimeuse de génie ou une sauteuse en hauteur, les choses n’auraient pas été foncièrement différentes, sauf en ce qui concerne ses revenus.

      En outre, votre raisonnement suppose que chacun des jeunes sportifs qui a bénéficié du soutien des pouvoirs publics est en mesure de « rembourser » l’argent qu’on a « investi » en lui, ce qui n’est évidemment pas le cas. Le système ne fonctionne que si ceux qui s’en sortent (très) bien payent (beaucoup) plus que ce qu’ils ont reçu. Je ne trouverais dès lors absolument pas gênant que Justine Henin paye 90% d’impôts, vu les sommes qu’elle gagne. Ca lui laisserait de quoi vivre plus que confortablement.

      On peut être d’accord ou non sur les montants gagnés par un sportif de haut niveau, mais Justine Henin a quand même également le mérite de gagner son argent sur la base de son seul travail, en ayant fait de durs sacrifices personnels, sans exploiter des employés sous payés, sans spéculer sur des valeurs mobilières fictives et ceci sur la base d’une carrière qui sera courte et qui peut être interrompue à tout moment par une blessure ou autre.

      Euh... l’argent qu’elle « gagne », c’est l’argent qui est produit par un système, celui du sport international, qui est loin d’être parfaitement propre, il me semble. Si vous imaginez que les « généreux sponsors » qui financent des événements comme Roland-Garros et les sommes astronomiques de prize money qui vont avec sont parfaitement exempts de critiques sur le plan éthique, je crois que vous tomberez de haut le jour où vous ouvrirez les yeux.

      Quant à la brieveté de la carrière des sportifs, j’avoue que je ne le comprends pas. Vous semblez supposer que le fait d’avoir exercé une activité de sportif professionnel entre 20 et 30 ans (ou 25 ou 35, peu importe) légitime le fait qu’une personne prenne sa pension à cet âge ? Je ne vois vraiment pas pourquoi ces personnes seraient dispensées de travailler au-delà de cet âge quand on parle tant de taux d’activité, d’allongement de la durée du travail,... pour les travailleurs dont la plupart vivent des conditions de travail bien plus défavorables que les sportifs professionnels en terme de pénibilité, de rétribution (non seulement monétaire, mais aussi sur le plan de l’estime sociale).

      Je suis certain que Justine Henin, une fois sa carrière achevée, n’aura aucun mal à se trouver un emploi comme professeur de tennis, consultante en télévision,...

      FS

    • Merci pour votre réponse.

      Oui l’évasion fiscale est bel et bien un délit.

      Le tourisme fiscal, non par contre, et la formule est assez bien trouvée !

      En fait, changer son lieu de résidence est couvert par la loi en France et ce, de manière assez draconienne. Le simple fait d’avoir une voiture immatriculée dans son pays d’origine additionné d’un ou deux autres détails, font que l’on est soumis à l’impôt de son pays d’origine. Autrement dit, ce n’est pas si simple et il s’agit d’un fantasme populaire de penser que l’on peut simplement louer un studio à Monaco et y établir "son lieu de résidence" totalement fistivement pour échapper à l’impôt. On peut faire confiance au fisc pour avoir prévu ce genre de manoeuvre.

      A partir du moment où elle respecte la loi, difficile de la juger "coupable", de la condamner publiquement sur le web et ce sans procès et sans défence. Il faudrait changer la loi et donc interdire tout simplement à un citoyen belge de pouvoir changer de lieu de résidence. Mais ça fait un peu rideau de fer....

      Monaco a ceci de particulier que les résidents ne payent pas d’impôts sur le revenu. La notion de paradis fiscal est différente mais Monaco en effet a été dénoncé pour favoriser des transactions financières pas nettes, voire du blanchiement.

      La petite part que Justine évite de payer représente même pas le millionième d’une goutte d’eau comparée aux sommes qui transitent par ces paradis de non droit fiscaux tels qu’ils existent. Et il y en a beaucoup, ne serait-ce qu’à nos frontières communes. Et ceux-ci sont tolérés parce que un pourcentage non négligeable de cet argent revient d’une manière ou d’une autre aux partis de droite comme de gauche, y compris à des politiciens très très à gauche du PS par exemple, qui nous gouvernent depuis les 40 dernières années (en France tout du moins).

      Voila la vraie criminalité et là, il ne s’agit plus de simple tourisme... ni de simple poignée de main entre nos dirigeants et ces criminels à l’issue d’un bon match de tennis.

    • 90%... mais à ce taux ils fuiront tous...
      J’imagine qu’il s’agit d’une provocation
      autrement cela ne serait pas raisonnable.

    • Moi qd sais ke jvois Juju ou le Standard ki gagne alors jsuis super heureux et fier d etre belge. alors j’me saoule la gueule jusqu a vomir pour mieux feter cette vitoire !

  • éhé, en même temps, ça marche, même toi t’as regardé.

    Personnellement, je viens d’apprendre il y a une heure qu’elle avait gagné en passant devant un marchand de journaux dont la vitrine était occupée par un poster de Justine Hénin.

    Et Justine Hénin, on ne lui demande pas de payer des impôts ni de faire des discours, on lui demande de faire rêver les gens. La preuve : pourquoi as-tu regardé ? Pour rêver un peu, pour te détendre...

    Est-ce que ce message n’est pas justement un peu une manière de râler, de s’autoflageller parce que tu te rends compte que tu as l’impression de t’être fait avoir ? Parce que regarder Justine, c’est contre tes convictions, mais qu’en même temps tu en crêves d’envie... juste une réflexion comme ça ;-)

  • Justine Hénin Hardenne est super, pour moi grace à elle ( et a Kim Clijsters ) je suis encore plus fiere de mon pays, la Belgique et je pense que j’aurais fait pareil, à sa place, si Justine est arrivée là ce n’est pas que grace aux investigations faites par l’état, elle a du talent et elle le travaille dur, elle mérite tout ce qu’elle a, en plus a seulemnt 14 ans elle a perdu sa mere atteinte d’un cancer, je suis désolée mais je suis une grande supportrice de justine et je ne suis pas du tout de ton avis, VIVE JUSTINE ET PARS HABITER LA OU TU LE VEUX DU MOMENT QUE TU CONTINUE A NOUS FAIRE REVER, ON EST FIER DE TOI !!!

    •  :-) C’est sûr qu’on a plein de raisons d’être "encore plus fiers de notre pays" : après les centres fermés pour étrangers, les querelles flamands-wallons, la montée de l’extrême droite, la médiocrité de nos dirigeants et les habituelles défaites du "social-libéralisme", Justine, Kim, l’Atomium et le Mannekin Pis constituent vraiment la cerise sur le gateau... Bah, tu comprendras peut-être quand t’auras 10 ans de plus.