Les archives des Bulles

Le droit de grève « en débat »

vendredi 1er septembre 2006

Dans Le Monde daté de demain, ce titre qui fait bondir : « Devant l’université d’été du Medef, Nicolas Sarkozy lance le débat sur le droit de grève ». Outre le constat encore et encore répété que perdure la fascination (tiens, que ce mot est proche de « fascisation » !) qu’exerce le petit caporal de la droite française sur les médias (ce qui est d’ailleurs son principal atout pour la prochaine présidentielle), il y a dans cette façon servile de titrer, dans ce refus absolu de prendre distance, de respecter un minimum de factualité, quelque chose de très inquiétant. Car non, MM. Rémi Barroux et Philippe Ridet, le droit de grève n’est pas un « débat », c’est un droit fondamental, reconnus dans le droit national de tout état démocratique, admis dans les pratiques et promu par des textes internationaux ; mais il suffit semble-t-il que Nicolas Sarkozy s’y attaque pour qu’il devienne subitement un « débat » !