Les archives des Bulles

La bouse du jour

dimanche 17 septembre 2006

Dans La libre Belgique de ce week-end, à propos du scrutin suédois de ce dimanche, Alexandre Nichols écrit ceci, au sujet du président du parti conservateur suédois :

Avec son alliance conservateurs, libéraux, centristes et chrétiens, il promet « des jours meilleurs » aux Suédois : plus de travail, dans un pays qui compte officiellement environ 6 % de chômeurs, moins d’impôts grâce à des allégements fiscaux de 37 milliards de couronnes, et plus de facilités aux patrons de recruter et de licencier leurs employés en réduisant les lourdes contributions patronales. Mais personne ne veut s’attaquer à l’Etat-providence, bâti pendant des décennies par la social-démocratie qui assure sécurité et bien-être à tous les citoyens. La coalition de centre-droit le sait, et se défend d’y toucher, voulant juste y apporter quelques aménagements comme la réduction des allocations chômage ou de maladie.

Notez que les guillemets s’arrêtent assez vite pour laisser le journaliste épouser le discours de celui qu’il chroniquer. En toute rigueur, honnêteté et avec tout l’esprit critique souhaitable, tant il est vrai que supprimer les impôts (ces « lourdes » cotisations patronales) et détruire le droit social est parfaitement compatible avec la préservation de l’Etat-providence.