Les archives des Bulles

Faire (vraiment) perdre du fric aux fachos

jeudi 28 septembre 2006, par François Schreuer

Il y a un bon vieux hoax qui a pas mal (re)circulé ces derniers temps, les échéances électorales approchant : l’histoire de l’enveloppe « port payé par le destinataire » que tel ou tel parti de fachos diffuserait soit disant, parti auquel on pourrait faire perdre de l’argent en renvoyant l’enveloppe en question remplie de tout et n’importe quoi. En fait, l’histoire est fausse (mais le truc est bon et il peut notamment servir contre le harcèlement publicitaire).

Finalement, a-t-on dû admettre, les fachos ne sont pas suffisamment cons pour recourir à ce genre de méthode, sachant bien que 80 % de la population (bon, allez, je suis optimiste) les considère comme des gens dangereux. Pas si cons, les fachos ? Ça reste à voir,...

Car un certain parti (dont j’éviterai de citer le nom, pour ne pas lui faire de la pub, moi) a eu l’idée lumineuse d’acheter de la publicité dans Google pour qu’un lien vers son site apparaisse quand on fait une requête vers certains de ses concurrents. Le Soir s’est d’ailleurs ému du fait dans une de ses dernières éditions.

En fait, il y a semble-t-il ici une véritable occasion de faire perdre du fric à ce lamentable petit groupement de fachos. Comment ? Très simple : en cliquant sur la pub ! Chaque fois que vous cliquez, quelque chose comme dix centimes sont facturés par Google (qui se fait du blé dans l’affaire, certes) au parti d’extrême-droite en question.

Mode d’emploi :

  • Ouvrez ce lien dans une fenêtre de Firefox ;
  • Faites quelques centaines de fois une séquence de « Ctrl-clic » [1] « Ctrl-R » [2] sur le lien en question, ce qui prend à tout casser une minute.
  • Fermez la fenêtre Firefox d’un coup (avec tous ses onglets). Vous venez de faire perdre quelques dizaines d’euros aux fachos.

C’est tout. Vous pouvez recommencer demain !

Notes

[1Ouverture du lien dans un nouvel onglet.

[2Actualisation de la page, ce qui a pour effet de renouveller le lien génré par Google.