Les archives des Bulles

Wooncode

vendredi 20 octobre 2006

Le Sénat renonce (à l’unanimité) à se prononcer sur le Wooncode, le code flamand du logement, dont une disposition controversée stipule que le candidat à un logement social s’engage à apprendre le néerlandais. Au moment où le code avait été adopté, j’étais assez nettement contre cette obligation linguistique qui m’apparaissait comme un renoncement scandaleux des partis démocratiques devant la pression du Blok/Belang.

Je dois dire que j’ai changé d’avis et qu’à tout bien considérer je trouve finalement cette obligation acceptable : la société multiculturelle ne doit pas être une société dont les membres ne se comprennent pas et je trouve légitime de la part des pouvoirs publics de promouvoir une langue commune, non seulement comme vecteur de communication et de citoyenneté, mais aussi comme moyen de promotion sociale ; car il ne s’agit pas d’exiger des candidats une pratique effective du néérlandais, mais seulement un engagement à suivre des cours qui sont pris en charge par les pouvoirs publics. Je trouve par conséquent qu’il est judicieux de la part du sénat de ne pas en remettre une couche sur cette histoire.