Les archives des Bulles

La saga des annexes du palais de justice de Liège rebondit

vendredi 24 novembre 2006

On a appris ce matin que le Conseil d’Etat vient d’annuler le permis de bâtir des annexes du palais de justice de Liège, ce qui constitue un véritable coup de théâtre dans cette affaire (qui dure depuis quinze ans et a déjà connu de très nombreux rebondissements) dans la mesure où le gros-oeuvre desdites annexes du palais de justice est plus que largement entamé — les travaux ont débuté en septembre 2005. J’avais déjà parlé de cette question il y a deux ans ici-même, à l’occasion d’un précédent recours porté devant cette même instance ; je n’ai pas changé d’avis et je ne vais pas me répéter : malgré beaucoup d’affinités de principe avec les opposants au projet, je pense qu’il est vital pour Liège que celui-ci soit mené à bien.

Il me semble quand même important de souligner — et trois fois plutôt qu’une — que la versatilité du Conseil d’Etat dans cette affaire est parfaitement irresponsable. Saisi du même recours basé sur les mêmes moyens, le Conseil d’Etat a choisi de ne pas suspendre il y a maintenant plus d’un an, donnant dès lors un signal très clair en faveur du lancement des travaux ; il choisit aujourd’hui l’annulation qui pourrait déboucher sur la destruction pure et simple des bâtiments déjà construits. Dans tous les cas, le gaspillage des moyens publics dans cette affaire est et sera parfaitement éhonté. Je n’ai vraiment pas le sentiment que Liège puisse se permettre ce genre de tergiversations.