Les archives des Bulles

Pars vite et reviens tard

samedi 3 mars 2007

Vu ce soir Pars vite et reviens tard, dont la bande annonce m’avait alléché un peu rapidement. Le résultat, quoique non totalement dépourvu d’intérêt, est malgré tout sérieusement décevant. L’entrée en matière séduit, pourtant, posant d’emblée l’ambiance d’un bon thriller policier mâtiné de références historiques, le tout sur fond d’une trame dramatique qui élève le niveau et donne à ce film la possibilité d’un propos d’une portée quasiment anthropologique — possibilité qui ne sera pas exploitée. À cela s’ajoutent quelques trouvailles dont cette idée un peu cliché mais amusante de poser en plein milieu de la place Beaubourg, côtoyant les sculptures de Niki de Saint Phalle, un microcosme presque villageois.

La suite n’est malheureusement pas du même acabit et le scénario tiré d’un bouquin de Fred Vargas peine à conserver le rythme, tout comme le réalisateur Régis Wargnier s’essoufle en même temps que son script, nous infligeant à mesure que le film avance des longueurs de plus en plus pénibles. L’intrigue centrale, tout le prolème est là, s’écroule trop rapidement et avec elle disparaît le propos thématique du film — celui du retour de la peste —, ce qui ne manque pas de créer un vide, ravale pour tout dire le film au rang d’un simple polar français avec des voitures de police qui roulent dans Paris sirènes hurlantes. Le suspense ne sera vaille que vaille relancé que par quelques questions subsidiaires de moindre intérêt. Dans tout cela, le film a perdu cohérence et unité.

Quant aux acteurs, on verra Lucas Belvaux camper une énième fois son personnage récurrent, éternel — qu’il soit flic ou malfrat, on lui retrouve de film en film les mêmes attitudes, la même dégaine, ce qui a tendance à devenir un peu lassant. Il en va de même d’une Marie Gillain peu inspirée. Olivier Gourmet est par contre exceptionnel, méconnaissable, authentiquement métamorphosé par chacun de ses rôles. José Garcia, le personnage central, est lui aussi plutôt convaincant.