Les archives des Bulles

« Guillemins », stop ou encore ?

mardi 5 juin 2007

À Liège, alors que la gare des années ’50 est désormais définitivement hors service et va être livrée aux pelleteuses, qu’un bâtiment provisoire accueille les voyageurs avant l’ouverture de la nouvelle, il semble qu’on souhaiten, du côté des décideurs politiques, profiter de l’inauguration du nouvel ensemble architectural pour donner un nouveau nom à la principale gare de la cité ardente. Je dois bien dire que je ne suis pas très convaincu par cette idée.

D’une part, le nom des « Guillemins » est ancré dans la mythologie ferroviaire — imagine-t-on de renommer « Roma Termini » [1] ou la gare « d’Austerlitz » ? Plus prosaïquement ce nom est identifié par des millions de personnes avec la ville de Liège, nimbée de surcroît de l’aura poétique que donne ce nom curieux dont peu de gens connaissent sans doute l’origine.

D’autre part, les propositions de nouveau nom sont toutes — excusez-moi l’expression — à chier. On cite « Liège-Euregio », « Liège-Charlemagne » voire « Liège-Maastricht » ou « Liège-Limburg ». L’idée, fort louable, est de complaire à nos voisins flamands et hollandais et de tenter d’affirmer la gare comme centrale dans cet « Euregio », sorte de structure de collaboration informelle entre la province de Liège et ses voisines immédiates en Flandre, aux Pays-Bas et en Allemagne. Eliminons immédiatement L’idée de « Liège-Euregio » qui ne veut rien dire et sonne très mal (et puis le terme est utilisé également par d’autres projets de « régions » transfrontalières, par exemple pour celle qui réunit le Luxembourg, la Sarre, la Rhénanie et la Lorraine). « Liège-Charlemagne » est tout simplement à mourir de rire. Il a même été question de déplacer la statue de Jehotte — au style, disons, très XIXe — dans la gare Calatrava ! Enfin, les références au Limbourg ou à d’autres lieux me semblent simplement inopportunes dans la mesure où elles créeront de la confusion sur le fait que la gare est bien celle de Liège, une gare urbaine située en plein coeur de la ville, et non une nouvelle gare « betteraves » située en pleine campagne, comme la SNCF, notamment, a eu la mauvaise habitude d’en construire sur son réseau TGV.

Bref, gardons « Liège-Guillemins ».


À lire aussi dans ces carnets :

Notes

[1En fait, Walter Veltroni, le maire de Rome, a bel et bien fait renommer Termini en « gare Jean-Paul II » mais comme de bien entendu tout le monde continue à parler de « Roma Termini »