Les archives des Bulles

Mehmet Koksal tabassé

lundi 22 octobre 2007

S’il ne devait en rester qu’un parmi les « blogueurs » de la place belge, il serait souhaitable que ce soit lui, tant le journalisme d’investigation qu’il pratique inlassablement est peu courant et utile pour nous permettre de comprendre ce qui se passe dans ce pays. Tant, aussi, le talent et la rigueur sont des caractéristiques quotidiennement répétées de son travail. Mehmet prend des risques assez considérables en couvrant, sur le terrain, des événements parfois violents, comme cette manifestation nationaliste turque qui a eu lieu hier soir à Bruxelles, pour soutenir à la politique de répression anti-PKK du gouvernement turc, qui laisse actuellement présager — soit dit pour ceux qui ne suivraient pas l’actualité internationale — une "intervention" (comme on dit pudiquement) turque dans le kurdistan irakien.

Hier soir, donc, une manifestation spontanée des loups gris — cette organisation d’extrême-droite turque plutôt puissante à Bruxelles — a eu lieu devant l’ambassade étatsunienne, manifestation dans laquelle Mehmet, qui couvrait l’événement, a bien failli laisser la peau. Il raconte l’épisode sur son blog. On notera notamment la réaction de la police qui, d’après le témoignage de Mehmet, semble clairement relever de la non-assistance à personne en danger. De manière plus générale, la complaisance dont le fascisme turc fait l’objet en Belgique devient véritablement inquiétante.

J’espère que la réaction judiciaire sera à la hauteur devant ces actes inacceptables qui menacent clairement la liberté de la presse.