Les archives des Bulles

Le cordon sanitaire est tombé

mercredi 7 novembre 2007

Les députés flamands, majoritaires au Parlement, ont donc voté cette après-midi la scission de l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV) en commission de la Chambre. Cette commission est présidée par le député Pieter De Crem, membre du même parti qu’Yves Leterme, l’(ex- ?)futur premier ministre. Dix des onze députés néerlandophones (CD&V/N-VA, Open VLD, SP.A-Spirit et Vlaams Belang) ont voté pour ; l’élue Groen Tinne Van der Straeten [1] (voir son blog) s’est abstenue. Les 6 députés francophones ont quitté la séance dès le début du vote.

J’ignore les conclusions qu’il convient de tirer de ce vote sur le plan institutionnel (sans parler de l’état de la désormais très improbable Orange bleue). Par contre, une chose est d’ores et déjà certaine : le cordon sanitaire est tombé — et pas n’importe où, puisque c’est sous les plafonds dorés du palais ironiquement nommé « de la nation » qu’a eu lieu cette forfaiture. Pour obtenir ce vote, en effet, une alliance des fascistes et des soi-disant démocrates du Nord du pays a dû être réunie.

Ca donne une idée de la gravité de la situation.

Merci aux Verts qui font demeurer l’un des seuls lieux de dialogue Nord-Sud dans ce pays.

Pour suivre : BHV, surtout garder la tête froide

Notes

[1Dont on imagine le courage qu’il lu a fallu et les persiflages qui ont couru et vont courir sur son dos.