Les archives des Bulles

Le tram est-il l’avenir de la mobilité à Liège ? Compte-rendu du débat

mercredi 21 novembre 2007, par François Schreuer

Comme annoncé dans ces pages, faisant suite à la pétition « Oui au tram ! Non à l’autoroute ! », lancée en septembre dernier et ayant depuis lors réuni plus de 4000 signatures, j’organisais ce mardi 20 octobre un débat sur le thème de l’avenir de la mobilité à Liège [1].

Une assistance très appréciable (à vue de nez, je dirais au moins 250 ou 300 personnes [2]) était présente pour une soirée dont il ne me semble pas abusif de dire que les échanges furent de fort bonne facture (mmh, corrigez-moi si vous n’êtes pas d’accord, hein).

Il me semble que cette conférence a permis non seulement de faire le point sur la situation, de constater qu’un consensus se dégage tout doucement parmi tous les acteurs liégeois en vue de la réalisation d’un tram (et que c’est bien le tram qui a la cote) et d’évoquer les grandes lignes de ce que pourrait être un projet de mobilité crédible et enthousiasmant pour Liège.

Voici déjà des enregistrements des interventions initiales des quatre orateurs ; que je remercie au passage, de même que Philippe Bodeux, qui a assuré la modération du débat.

Jean-Marc Lambotte (16’) :

MP3 - 11.2 Mo

Didier Castagne (12’) :

MP3 - 8.2 Mo

Claudy Vickevorst (8’) :

MP3 - 5.3 Mo

Willy Demeyer (15’) (update 22/11 : qui parle du débat sur son blog) :

MP3 - 10.4 Mo

Et le débat avec la salle (comme d’habitude, la qualité du son est très médiocre : j’ai du « pousser » le son assez fort pour que les questions de la salle soient audibles).

MP3 - 44.2 Mo

Par ailleurs, au-delà de la satisfaction de cette soirée réussie (je dois dire que j’avais un peu peur de faire un flop), il est important que la mobilisation continue pour obtenir le report vers les transports en commun et la mobilité douce de l’enveloppe de 400 millions d’euros prévue pour l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays. Je me refuse pour ma part à la soi-disant fatalité d’un diktat aussi dépassé qu’imbécile prononcé par Michel Daerden et consorts. Pour la simple raison que construire une autoroute aujourd’hui, c’est mettre notre avenir en danger. J’espère qu’il sera possible de réunir très rapidement une coordination pour organiser une nouvelle manifestation en décembre sur le thème « Oui au tram ! Non à l’autoroute ! ».

JPEG - 254.2 ko

(et merci à sked au passage pour la superbe affiche)

Notes

[1De quoi l’on pourrait peut-être, paraphrasant des sentences douteuses de Rivarol ainsi que de Jaurès, tirer la conclusion qu’un peu de blogging éloigne de la vie réelle, tandis que beaucoup y ramène.

[2Ce qui, mine de rien, est quand même beaucoup pour venir discuter report modal, densité urbaine ou parkings-relais.