Les archives des Bulles

14 femmes pour un féminisme pragmatique

lundi 2 juin 2008

Tout au long de ce week-end, à Périple en la demeure se tenait un séminaire (pdf) sur le devenir de Mai 68. J’y ai (trop) brièvement mis les pieds samedi matin, ce qui fut quand même l’occasion d’écouter parler Stéphanie Vincent, l’une des auteures (avec Joy Sorman, Gaëlle Bantegnie et Yamina Benahmed Daho) du recueil de portraits paru chez Gallimard et intitulé « 14 femmes pour un féminisme pragmatique ».

Dans ce bouquin, que je vous recommande (il se lit en deux heures), on découvre, à travers les parcours de personnalités aussi chamarées que Grisélidis Réal, Virginie Despentes, Ovidie ou Marcela Iacub (mais aussi de Dominique Voynet ou de Catherine Ringer), les contours d’un discours féministe renouvelé, « à rebours des pensées victimaires et de la morale culpabilisatrice, un féminisme joyeux, démocratique et pragmatique qui considère qu’il n’y a que des situations, et des femmes qui les prennent à bras-le-corps ». Un discours féministe dans lequel, une fois n’est pas coutume, je me reconnais...