Les archives des Bulles

Le Standard veut déménager

jeudi 26 juillet 2007, par François Schreuer

Il paraît que le Standard veut déménager. Il serait question d’implanter un nouveau stade de 40.000 places à Wandre pour le club principautaire qui quitterait donc le « mythique » chaudron de Sclessin. La faute à une bretelle autoroutière qui entrave le développement des installations sportives (et sans doute surtout commerciales) à Sclessin.

Même si je dois bien dire que l’idée de voir le Standard quitter son antre me fait un petit quelque chose, quelques arguments plus pragmatiques que la « légende » des lieux méritent d’être pris en considération.

D’abord, les pouvoirs publics ont investi énormément d’argent dans ce stade, notamment au moment du championnat d’Europe des nations en 2000. Que va-t-il advenir de ces investissements [1] ? Le directeur du Standard, Pierre François, balaie la question d’un revers de manche : « Le site est bien mis, non loin de Bierset. Il sera facilement exploité ». On aimerait le croire ; ce serait plus facile s’il expliquait comment cela sera possible. Car le scénario le plus probable me semble être que les pouvoirs publics devront (et peineront à) assumer l’entretien de ce stade, pour un usage qui restera anecdotique, de sorte que le site aura tôt fait de devenir un nouveau chancre urbain à moins qu’on ne se décide à raser purement et simplement ce stade largement reconstruit dix ans plus tôt.

Ensuite, la situation actuelle du stade permet sans trop de difficultés de gérer le transport des foules de supporters via les transports en commun. Surtout le potentiel est énorme : la Meuse permettra le transport par bateau le jour (j’espère pas trop lointain) où Liège disposera (à nouveau) d’un service régulier de bateaux-mouche. Et puis, la voie de chemin de fer qui se trouve à quelques centaines de mètres du stade permettra d’ouvrir une station de RER à deux pas du stade le jour (j’espère pas trop lointain) où la région liégeoise disposera de son réseau régional ferré. Dans la perspective d’une sortie du tout-à-la-voiture, ce genre d’arguments est à prendre en considération.

Enfin, le quartier de Sclessin a sans doute beaucoup à perdre du départ du Standard.

Bref, je me suis démandé s’il n’était pas possible de trouver une solution permettant de garder le Standard à Sclessin, c’est-à-dire de dégager de l’espace. Et il me semble que c’est tout à fait possible, moyennant des investissements importants mais très probablement nettement inférieurs au coût de construction d’un nouveau stade.

La situation actuelle se présente de la manière suivante.

On le voit, la bretelle autoroutière mord sur la parcelle rectangulaire occupée par le stade. Accessoirement, la voie rapide séparant le stade de la Meuse n’arrange rien au charme des lieux.

Il serait cependant tout à fait possible de ré-agencer les lieux de façon à libérer un peu le quartier de l’omniprésence autoroutière, de la manière suivante :
— Démolir l’actuel pont d’Ougrée, hideux, autoroutier, dangereux pour les vélos, désagréable pour les piétons.
— Le remplacer par deux ponts : un pont autoroutier (en jaune foncé) conçu comme tel, destiné à relier entre elles les deux autoroutes présentes à proximité : celle qui descend de la route du Condroz et l’A604, qui relie la vallée de la Meuse à Bierset. Le tracé de ce pont autoroutier serait conçu pour minimiser l’impacte de l’autouroute sur les lieux. Le second pont serait un pont urbain (en jaune clair), à circulation lente, doté d’une piste cyclable, d’un site propre pour les bus et destiné principalement à créer un lien entre les quartiers de Sclessin et d’Ougrée.
— Mettre le quai Vercours en souterrain sur toute la section concernée.
— Dégager de l’espace autour du stade en détournant légèrement la rue Solvay et la rampe du pont urbain.
— Relier les rues de la Barge, Galler, Souvret et de la Centrale par une rue à traffic local.
— Construire un grand parc autour du stade, dont profiterait le quartier.

Ce qui donnerait quelque chose comme ceci :

On objectera que les connexions routières entre Boncelles et le centre-ville de Liège seront compliquées avec ce projet (au contraire de celles entre Boncelles et Seraing et de celles entre Seraing et Liège). C’est délibéré : cela permettra de ralentir la circulation entrant dans la ville et de transformer à terme le quai de la Meuse entre sclessin et Liège en un boulevard urbain plutôt qu’en une voie rapide.

Notes

[1Et d’ailleurs depuis quand le Standard a-t-il les moyens financier de se payer un nouveau stade de 40.000 places tout seul ? Cela signifie-t-il que les pouvoirs publics vont encore être soliicités

Messages

  • Voilà. N’ont qu’a aller au stade de France. 80000 places et drolement plus coincé que le standard entre le périph et la Seine voir google maps. Et comme on a Bierset , on peut envoyer les supporters du standard par avion. Avec un aller simple diront certains ?

  • Pas sur que je t’engagerai pour l’évaluation de coûts de construction de mon habitation ou des mes autres projets immobiliers. Pas seulement parce que je ne suis pas prêt d’en avoir mais le coût des travaux que tu proposes me semble exorbitant. Jamais compris pourquoi, mais cela coûte cher de construire des routes. On comprend par contre qu’un pont, c’est pas si bon marché.

    Mon impression, c’est que construire un nouveau stade même mégalo serait moins coûteux.

    • Je n’ai pas dit que la proposition de réaménagement du quartier ne coûterait rien. J’ai par contre dit que ça coûterait netttement moins cher (tout en permettant une belle opération urbanistique au passage) que la construction d’un nouveau stade. Si le Standard a du fric, il est préférable qu’il l’investisse dans un réaménagement du quartier (où une intervention des pouvoirs publics pourrait d’ailleurs se justifier) plutôt que dans la construction d’un nouveau stade (où l’intervention des pouvoirs publics ne se justifie pas du tout).

      Pour avoir un ordre de grandeur, il suffit de noter que construire 15 kilomètres d’autoroute en zone péri-urbaine (viaducs, sorties et aménagements paysagers compris) coûte environ 400 millions d’euros (c’est le prix annoncé pour CHB). Quant à la contruction d’un nouveau stade de cette taille, quelques recherches sur le web m’indiquent qu’il en coûteraît probablement entre 200 et 500 millions d’euros (c’est le prix des stades de cette taille qu’on construit actuellement en Europe). Et comme ce n’est pas 15 kilomètres d’autoroute qu’il s’agit de construire, mais seulement 2 ponts, je pense qu’on peut considérer que ma proposition coûterait beaucoup moins cher qu’un nouveau stade. CQFD.

    • Merci François, je peux maintenant ajouter la liaison CHB a ma liste.
      Pour 300 Meuro on peut avoir au choix :
      1)Une gare TGV des Guillemins avec un toit Calatrava
      2)La plus grande piscine tropicale du monde, au japon.
      3)Le 4ème plus grand yacht privé du monde, rising sun.
      4)La liaison CHB.

      Que choisiriez vous ?

  • franchement, on peut couper court le débat

    le stade actuel fait 30 000 places, ce qui est très largement suffisant pour un club de l’importance du Standard (qui n’a connu que très peu de matchs européens depuis quinze ans).

    Combien de fois le Standard remplit-il son stade ?? Remplirait-il un stade plus important ?

    enfin, d’un strict point de vue de bonne gestion des deniers PUBLICS (car le Standard au contraire d’autres clubs de foot est surfinancé par le PS), je pense qu’un stade quasiment neuf peut encore vivre de nombreuses années. Si le standard en veut un nouveau, qu’il le paye de sa poche !

    je terminerai en disant que tout cela sent la jalousie du gamin standard envers le grand frère Anderlecht (comme par hasard, on en parle maintenant que ce club fait parler de lui pour la construction d’un nouveau grand stade qu’il sera, lui, capable de remplir)

  • Il ne s’agit pas de le route du Longdoz mais de la route du Condroz.

  • Simple petite remarque, il me semble que ta proposition coupe la voie rapide Seraing-Liege.

    Il faudrait penser a une tres liegeoise tremie.

    Pierre

  • Excellente idée de projet urbanistique pour un quartier bien gris et triste qui en a urgemment besoin....

    Cela dit, il est malheureusement vrai que le stade de Sclessin est aujourd’hui dépassé... Trop petit alors que le nombre d’abonnés du club augmente année après année... Installations commerciales vétustes ou quasi inexistantes à l’intérieur...

    Tel est le sort de tous les stades contruits pour l’EURO 2000.... Le Heysel n’acceuillera bientôt plus l’équipe nationale ou de finale européennes faute de répondre aux nouvelles exigences sécuritaires, Brugges va bientôt déserter son stade.... Cela est du à des investissement beaucoup trop peu ambitieux il y a 10 ans...

    L’idée d’une rénovation du quartier accompagnant une rénovation - agrandissement du stade est bien sûr la plus économe et la plus profitable, mais est-elle réalisable ?

  • La connexion entre la E46 (route européenne Cherbourg-Liège) et la E25(Tunnel de Cointe) en serait sensiblement modifiée. Le trafic devrait être réorienté jusque Jemeppe (A604-E42-E25).

    En considérant que la RW a bénéficié des aides du projet européen RTE-T (Réseau TransEuropéen de Transport)pour financer la liaison entre la E25 et la E40 et qu’un des objectifs de ce projet est : "l’interconnexion et l’interopérabilité des réseaux nationaux ainsi que l’accès à ces réseaux." (http://ec.europa.eu/ten/transport/index_fr.htm), l’UNECE en charge du réseau européen et plus particulièrement les coordinateurs du RTE-P ne seraient peut-être pas ravis de cette légère modification à contre courant de leur politique.(Du moins s’ils sont au courant.. la RW devrait néanmoins gérer cette ambiguïté..ce qui n’est pas possible à court terme pour l’instant.. même si ce projet idéal rencontre l’axe 4 de du CAWA : Le confort des usagers et le cadre de vie" ).

    Le mieux serait de revoir les plans de la modification afin d’épargner la liaison E46-E25.

    Ou une autre solution envisageable quant à l’utilisation du stade
    serait d’y faire jouer le FC Liège (qui veut construire un stade à Alleur) ce serait une petite revanche après la lapidation du stade Vélodrome de Rocourt pour laisser place au Kinépolis..
    puis ça limiterait le nombre de nouveaux stades dans la région..

    • Bonsoir Alex,

      C’est vrai que la connexion Boncelles-Centre-ville via Sclessin se voit compliquée (et par conséquent la connexion entre la E46 et la E25) mais c’est en partie voulu.

      En fait, le problème de la connexion E46 - E25 est assez différent selon la destination finale :

      — Pour les automobilistes qui vont à Ans, le passage par Seraing-Bierset-Loncin est un détour raisonnable. L’allongement n’est (au pif) que de deux ou trois kilomètres et cette option présente le grand avantage d’alléger la pression sur le tunnel de Cointe, point particulièrement sensible du réseau. Cette remarque s’applique a fortiori [1] à tous ceux qui vont vers Bruxelles, Anvers, Maastricht, Aachen ou Namur.

      — Pour ceux qui vont vers les Ardennes ou vers Chênée, je préconiserais de dévier le trafic via la N635, depuis Boncelles vers la sortie 40 de la E25 (Embourg). Avantage : on réduit assez nettement la distance, on allège là encore la charge sur la zone la plus sensible de cette autoroute.

      — Reste le traffic se dirigeant vers le centre-ville, qui est plus problématique. Ma proposition pour Sclessin s’inscrit à cet égard dans un projet de mobilité plus général pour Liège visant notamment à réduire substanciellement la place de la voiture dans le centre. Ce projet pour le site de Sclessin n’est donc défendable qu’en mettant en oeuvre un plan général, comprenant la création de parkings-relais (au moins à Boncelles et à Sclessin) bien desservis par les transports en commun, l’amélioration conséquente des transports en commun, la réduction de l’espace physique consacré à la voiture dans le centre, au profit des piétons, vélos et TEC.

      Quant à l’idée de faire jouer le FC Liège à Sclessin, on toucherait là à un vrai tabou. Je me demande si tu n’es pas supporter d’Anderlecht pour suggérer pareille idée :)

      [1La distance Sclessin-Loncin est quasiment la même via Seraing ou via Cointe.

  • mdr c un peu n’importe quoi ta deviation et a mon avis tu ne sais pas ce que couterais rien que le fait de changer le pont....

    puis franchement le stade si il y a moyen d’avoir plus d’espace etc moi je suis pour un demenagement ...

  • Donc investir dans la F1, c’est nul. Par contre investir dans des grand travaux pour construire un nouveau stade qu’on aura du mal à remplir c’est génial.

    • Toute la question de savoir à qui profite (et le foot est un sport populaire ouvert à tous, contrairement à la Formule 1) l’investissement et qui investit et pour quoi. Que le Standard investisse dans son stade et que les pouvoirs publics améliorent la qualité des espaces de vie alentours et les vaches seront bien gardées.

    • Un extrait d’un article du PAN [ Cet article a été publié le Mardi 25 septembre 2007 à 11:06 ]qui démont(r)e, si besoin en était encore, à qui profiterait le crime...

      ..."Standard d’Ans

      Afin d’accueillir l’Euro 2000 au stade de Sclessin, 10 millions d’€ furent nécessaires à son relooking. Mais les banques doutant à l’époque de la sagesse d’un tel investissement, ces 10 millions auront finalement été versés, sous forme de subsides, par la Région wallonne (et son ministre du Budget), la SLF (voir plus haut…) et la SPI+ (Agence de développement pour la province de Liège). En contrepartie, une convention fut signée sur 27 ans. Quelque sept ans après les faits, l’heure est au constat. Et il s’avère que les banquiers furent décidément plus malins que d’autres ! Dans 5 ans, le stade de Sclessin sera trop petit pour accueillir les matchs de l’UEFA ! Du coup, il va falloir déménager, et les soussous publics vont devoir être remboursés ! Attristé le Michou ? Pas sûr : qui doit réclamer le remboursement des subsides wallons ? Le ministre du Budget… Et alors que son rival Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, refuse catégoriquement que le stade quitte la terre liégeoise, Michou ne l’entend pas ainsi, et ne rêve que d’un Eldorado : son Standard Ansois !..."

    • le standard n’investira pas un seul sou

      ce sera la région wallonne comme du temps de l’euro 2000

      ça ne me dérange pas que les autorités publiques dépensent de l’argent pour le sport. Mais il faut que ce soit fait de manière intelligente et en réfléchissant au long terme (pas en construire un tous les dix ans !!!) et il faut que ce soit fait de la même manière pour tout le monde. Anderrlecht qui est certainement le club le plus populaire en Belgique ET en Wallonie (et qui lui remplit son stade et participe à la coupe d’europe chaque année) ne bénéficie pas des mêmes largesses que pour le standard ce qui est anormal